Historique

Pour occuper "sainement" les loisirs des enfants, les prêtres avaient créé des patronages, groupes de distraction, de sport et de musique en particulier.
Ce sont les ancêtres de nos clubs.
Ces groupes prennent peu à peu leur indépendance et s'unissent le 24 juillet 1948 en une fédération au nom barbare, l'U.S.G.I.M.P.O.J.F. (Union des Sociétés de Gymnastique et d'Instruction Militaire des Patronages et des Oeuvres de la Jeunesse de France).
Elle changera plusieurs fois de noms jusqu'à devenir la FSCF (Fédération Sportive et Culturelle de France), adopté le 13 mars 1968.


Manifestation de la Fédération Gymnastique des Patronages de France


Les Alouettes des Champs furent fondées en 1942 par soeur Sainte Thérèse de l'école du Saint Rosaire (école elle-même créée par les soeurs  de la Congrégation du Coeur Immaculé de Marie, qui n'accueillait alors que les jeunes filles). Elles furent affiliées à la Fédération le 15 juin 1943 par Mademoiselle Simone Morillon, mandatée par la présidente Madame Binoche.

L'association, à cette époque, comptait 200 adhérentes, mais les activités étaient plus vastes qu'aujourd'hui : natation, athlétisme, rythmique, éducation physique.

Les installations elles, étaient un peu plus sommaires : une cour de 40 mètres sur 12, des poids, des barres parallèles, des poteaux de saut, une corde lisse ! (on se demande où s'entraînaient les nageurs !)

On trouve une demande de renseignements de Monsieur Lelong (qui donna son nom à l'école), représentant du département, adressée à la présidente des Alouettes :


Madame Binoche, présidente des Alouettes des Champs, lui fournit les informations suivantes :

Passage avec succès de l'épreuve d'Education physique aux examens du C.E.P (Certificat d'Etudes Primaires) pour quinze filles et du Brevet Elémentaire pour douze filles.

Nous n'avons aucune recette.

Achats : corde lisse, ballon, poids à lancer, échelle horizontale, décamètre, perche.

Nous sommes loin des comptes de résultats des demandes de subvention d'aujourd'hui !

Dans les années 40/50, le palmarès des Alouettes des Champs est d'un très bon niveau, ponctué même par la Première place au championnat de France de 1950 :
...avec ce petit clin d'oeil de la Quincaillerie Moderne prouvant que les sponsors ne datent pas d'aujourd'hui !

Les justaucorps étaient très recherchés !


Retour attendrissant en images avec cette  vidéo de 1923 du 25ème anniversaire de la FSCF et du défilé des gymnastes sous les voûtes de l’arc de Triomphe.